16 janvier 2011

Jullouville, langage, Sucre Quote

Sur la plage de Jullouville ce midi, un collègue d'EPS pratiquait du skitesurf. Paul Auster. Les rapports des mots au monde. Et si la chute que nous rapporte le troisième chapitre de la Genèse avait été celle du langage? Rien à voir. Je me souviens en souriant d'une réplique de Sucre entendue hier: "there are only three certain things in life: death, taxes and count". Prison Break, S1, "Riots, Drill.." J'ai envoyé un courrier ce matin. En en relisant une copie, je me suis dit que son destinataire pouvait... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 23:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 janvier 2011

Paul Auster, city of glass, traduction

Des déperditions qui accompagnent toute traduction. Je lis en ce moment la trilogie new-yorkaise de Paul en anglais  en regardant de temps à autre la traduction que propose Pierre Furlan. Je relève ceci, à la page 116 :"the burning bush" devient "le pot au rose". Je comprends la difficulté.La transcription littérale aurait donné "le buisson ardent", et la réplique aurait été incompréhensible. Et pourtant ce buisson arraché aux yeux du lecteur francophone disait beaucoup sur la problématique... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 09:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 janvier 2011

city of glass

A Rennes ce jour de l'an. Nous avons déjeuné chez ma mère d'un poulet et d'une charlotte au chocolat. Nous avons marché jusqu'au cimetiere, déposé des jacinthes sur la tombe de mon père, puis nous avons rendu visite à ma soeur. Il faisait gris. Cette promenade nous a pris une bonne heure. J'avais sous le bras City of glass, le premier volume de la trilogie New-Yorkaise de Paul Auster. Il est beaucoup question d'identité dans le premier chapitre, celui de l'interlocuteur anonyme qui téléphone trois fois dans la nuit, celui surtout... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 08:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 janvier 2011

Reinhard Jirgl

"J'entendis craquer les mailles délicates de ses bas, ce léger crépirement d'étincelles électriques, quand, toujours assise, elle ramena l'1contre l'autre ses jambes croisées auparavant l'1 sur l'autre". Rheinhard Jirgl,Abtrünning, traduction Martine Rémon. J'ai hésité pour classer ce billet. J'aurais tout aussi bien pu le publier sous la rubrique littérature, car ce roman, découvert à Berlin l'été dernier, est l'un des livres les plus réussis et certainement les plus ambitieux lu récemment. On l'a compris. Le... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 10:37 - Commentaires [3] - Permalien [#]
25 décembre 2010

Asiles de fous, Régis Jauffret

A Compiègne, ce jour de Noël. Soleil et froid. Les trottoirs étaient recouverts d'une neige durcie glissante. Des poubelles s'accumulaient aux portes des maisons. J'ai lu Asiles de fous.de Régis Jauffret. Les premières pages décrivent le désespoir de Gisèle,  délaissée, abandonnée par son amant. Le drame d'une femme qu'un homme, Damien, avait toujours tenue à distance. Gisèle veut se débarasser de tout son quotidien y compris des enfants qu'elle n'a pas eus avec cet homme. Et je me suis dit que c'était elle la folle, la... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 23:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
24 décembre 2010

prison break, season1,3

Prison Break.le troisieme épisode de la saison 1, écouté dans sa version originale (les sous-titrages en anglais m'ont aidé , je l'avoue). Je regarde toujours les séries avec quelques années de retard sur leur première diffusion. Ce qui attire sur moi invariablement des remarques  de collègues où je sens poindre la commisération! Univers carcéral. La société américaine donne à voir sa pire violence: mutilation, exécution sauvage, peine de mort. Pourtant la caméra filme la prison avec une relative pudeur, parfois même... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juillet 2010

Bowie à Berlin

De retour de Charlottenburg, nous marchons assez longuement à la recherche de l'adresse berlinoise de David Bowie. Le chanteur avait séjourné à Berlin dans les années 1976-1979. Nous allons jusqu'au pas de porte, numéro 155, de la Hauptstrasse, dans le quartier Schönberg. J'imagine l'artiste parcourir à pied ou à vélo cette ville toujours divisée par le mur. Les repas pris dans les petits restaurants turcs, les femmes, les transsexuelles, l'alcool, le difficile sevrage hors de la drogue, et surtout la musique: "We can be... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2010

Charlottenburg, Reinhard Jirgl

Après la visite du château, nous nous attardons sur les pelouses de Charlottenburg. Je lis "Abtrünning.Roman aus der nervösen Zeit" de Reinhard Jirgl, gros livre dont le sens m'échappe en partie. Ce roman est un peu le Berlin Alexanderplatz des années 2000. Un garde-frontière allemand rencontre une réfugiée ukrainienne, peu après la chute du mur... Comme il commence de pleuvoir, je laisse là ma lecture et nous repartons à pied vers la bouche de métro....
Posté par chaque homme à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2010

A Charlottenburg

Cet après-midi au château de Charlottenburg, construit à la toute fin du XVIIIème siècle  par le Grand Electeur Frédéric III, pour sa femme Sophie-Charlotte. Nous visitons la nouvelle aîle du palais. Longue enfilade de salles d'un Versailles rococo. J'ai parcouru avec envie les vitrines de la bibliothèque. De beaux livres, pour la plupart écrits en français, à une époque où cette langue était celle des lettrés et des cours d'Europe...
Posté par chaque homme à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2010

femmes roses de Berlin

Je n'ai pas retenu le nom de l'artiste. Pourtant devant ce tableau j'ai éprouvé une forte émotion érotique: deux femmes nues sur lesquelles la lumière joue avec des ombres végétales, des seins si différents: rondeurs juvéniles discrètes de l'une, bombes divergentes de l'autre, un pubis brun, un pubis roux; on ne sait si ces femmes sont comme absentes l'une à l'autre ou au contraire tellement accoutumées l'une à l'autre. Je me demande parfois pourquoi toutes les femmes ne sont pas homosexuelles tant le lesbianisme me... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 14:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]