statues_stadeDevant les statues qui encerclent le stade olympique de Berlin, je mesure à quel point l'idéal grec du kalokagathia, "l'homme beau et bon", a pu être dévoyé ici.

Grossiereté des traits, hypertrophie des muscles et des sexes... Quand la virilité devient machisme, l'autorité sadisme, le désir viol, l'homophilie homophobie,  alors les barbares ont gagné.

Je ne sais si le discours qu'on prête à Himmler en 1937 est exact, son regret de voir trop de cas d'homosexualités dans les rangs des SS, sa volonté de débusquer les "invertis" jusqu'au dernier, de les déporter,  de les abattre...

Je repense au livre de Jonathan Littel les Bienveillantes que je n'ai pu finir.