stadeNous prenons le métro cet après-midi pour nous rendre au stade olympique de Berlin.

Impressions contrastées au cours de la visite. Certes le stade et ses lignes simples bleues et vertes ne manquent pas d'allure, mais  la configuration des lieux donne l'impression de descendre dans une arêne. L'image de l'antre ne me quitte pas. Uneantre monstrueuse. Le stade fut construit pendant le troisième Reich et les environs servirent de cadre aux fêtes national-socialistes.

C'est mon premier contact avec le Berlin d'Hitler et j'éprouve un certain malaise...