esdras-p3Dimanche 9 décembre, J'ai passé une bonne journée avec ma mère, ma soeur et Philippe même si la souffrance est là et s'insinue à table, sur la plage, dans un magasin... 
J'ai donné une prédication au culte sur l'interruption de la construct

ion du temple à Jérusalem. (Esdras 4). En voici quelques extraits:
« C’est à nous seuls de bâtir pour le Seigneur YHWH ». Le danger est ici de vouloir comme ces déportés s’autoproclamer les seuls bâtisseurs et de ne pas juger les autres dignes de venir sur le chantier. Le danger nous guette aussi. Chaque Eglise, chaque religion est tentée de se voir au nom de sa lecture de l’Evangile comme seule dépositaire de la foi et comme seule habilitée à construire l’Eglise. Ce serait une grave erreur de dire : nous ne bâtirons pas avec les frères et sœurs évangéliques ou avec les frères et sœurs catholiques. L’argument des déportés d’ailleurs ne repose pas même sur Dieu mais s’abrite derrière Cyrus. « C’est à nous que Cyrus a dit de bâtir le temple ». Là est un autre danger des Eglises : chercher la caution du politique…