Apollon

Ce vendredi 7 décembre, longue journée de travail qui s'achève par une rencontre avec les parents des élèves de seconde.
Je repense à la pièce de théâtre vue avant-hier à l'Archipel.
"Un jour la jeunesse viendra frapper à ma porte" s'écrie ...
Solness. Cette jeunesse vue comme une menace quand la nouvelle génération vous pousse vers la sortie, quand elle vient vous demander des comptes lorsque vous lui avez promis un royaume.
Théognis de Mégare maudit également jeunesse et vieillesse, "l'une par ce qu'elle s'approche, l'autre par ce qu'elle s'éloigne"...
J'ai pris cette photographie à Délos, au temps de mon bonheur.
Afficher la suite
— à Δelos.