panoramatempleessaiDimanche dernier, j'assistai au culte au temple de la rue Saint-Antoine, à deux pas de la Bastille. Le pasteur, Gilles Boucaumont, est un homme jeune qui montre humour et intelligence. Il  donnait à méditer à une assistance nombreuse le paradoxe d'un Dieu dont la toute-puissance agit dans la faiblesse.  Dieu choisit pour porte-parole  des femmes et des hommes que notre temps jugerait "incompétents". Abraham, Moïse, David, Rabah..ne résisteraient pas à un entretien de GRH, et seraient les premiers expulsés des lofts de nos télévisions. Jésus,lui-même, "homme de la lie du peuple" (Voltaire) né à la rue, meurt sur une croix d'esclave.Plutôt "maillon faible"...

Je ne crois pas à l'omnipotence de Dieu. La matière a sa propre autonomie, sans quoi la création n'aurait pas d'identité et l'humain aucune liberté. L'Eternel n'est pas Poséidon ni Zeus, il n'ébranle pas le sol n'est pas l'agent de la tectonique des plaques ni des mécanismes atmosphériques. Il ne contrôle pas le fonctionnement cellulaire. Il n'est donc ni responsable des tsunamis ni des leucémies.

Je crois plutôt comme le dit le credo à sa toute puissance comme "père" (je crois en Dieu le Père tout-puissant) Sa puissance est alors  infinie- rien ne peut l'arrêter- lorsqu'Il veut sauver "hommes et bêtes".