babylone_001Aux VIIème et VIème siècle avant Jésus-Christ, sur les bords de l'Euphrate irakien, les néobabyloniens reconstruisirent leur ziggurat. La tour de Babylone avec ses sept étages dominait la ville de 90 mètres comme un des gratte-ciel de nos cîtés modernes. Son temple sommital recouvert de briques émaillées de bleu scintillait sous le soleil de l'Orient. Consacrée au dieu Marduk, escalier vers l'au-delà, la tour de Babylone s'appelait Etemenanki, "fondement du ciel et de la terre".