03 mars 2011

confession d'un cardinal (1)

Je ne me définis certainement pas contre le catholicisme. Dimanche dernier j'ai d'ailleurs répondu au temple à une mise en cause de cette Eglise qui m'a semblé aussi simpliste qu'outrancière. J'ai été baptisé dans cette confession, dont je me suis éloigné pour rejoindre assez vite le protestantisme. Un choix serein sans acrimonie. Je connais beaucoup de catholiques, je sais leur valeur... Quand j'ai ouvert ce livre Confession d'un cardinal, j'ai été gêné d'abord par l'anonymat qui en dit long sur l'homme et l'institution. Le... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 15:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 février 2011

les ouvriers de la onzième heure

D'une prédication que j'ai donnée ce matin au temple,  j'extrais ceci: C'est à propos de la parabole des ouvriers de la onzième heure (Matthieu 20) "Donner à tous le même salaire, qu'ils aient travaillé une heure ou douze...Ce patron est bien étrange. il y a des murmures. On les comprend. Le système d'un salaire plus ou moins proportionnel au travail effectué est peut-être le moins mauvais qui soit. Karl Marx a longuement développé cette idée. Pourtant ce n'est pas la logique de Dieu. Et la comparaison du royaume des... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juillet 2010

le livre des morts

Dans les vitrines du Neues Museum, des vignettes du Livre des Morts. Rassemblé à partir de la XVIII ème dynastie, vers 1580-1550 avant notre ère, c'est le plus ancien livre illustré du monde. Placé auprès du défunt, il est une sorte de guide pour l'au-delà. A l'usage de "ceux dont le coeur ne bat plus"! Le sarcophage s'appelait en égyptien "le possesseur de la vie". Le séjour des morts est la Douat, la région crépusculaire. Formule pour vivre après la mort: "Ô l'Unique qui se lève en... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juillet 2010

coloniser la mort

La visite de n'importe quel département d'antiquité égyptienne dans le monde le rappelle: aucune société n'aura consacré tant d'efforts que les anciens Egyptiens à coloniser cette terra incognita qu'est la mort. Cette procession de petits serviteurs funéraires en témoigne une fois encore.
Posté par chaque homme à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juillet 2010

Marienkirche, Unser Vater

Courte halte à la Marienkirche où nous avons assisté à la fin du service luthérien. J'ai récité le Notre Père en allemand "Unser Vater". "Notre Père" . Dans sa brève explication de l'oraison dominicale, parue en 1520, Luther demandait aux chrétiens de voir en Dieu un père et non un juge. "Unser" "Notre" afin que nul ne cherchât son propre intérêt, mais celui de ses frères et soeurs...
Posté par chaque homme à 11:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juillet 2010

bible de poche

De retour à Grenoble, je perds mon temps à discuter avec un militant d'extrême gauche obtus, place Grenette, puis je cours la ville à la recherche d'une petite bible, car j'ai oublié mon exemplaire chez moi. Je trouve mon bonheur: un mince volume que je pourrai glisser dans la poche de mon jean. Un si grand trésor littéraire et spirituel dans un si petit format! Je souris en pensant que je ressemble avec mon sac à dos, ma chemise tâchée de sueur,mes brodequins de marche et ma bible protestante,  à un paysan Amish. Une... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 17:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 avril 2010

Aréopage

"Qu'est ce que cette pie bavarde peut bien vouloir dire?" Actes 17:18 Nous voilà cet après-midi sur le lieu même de la confrontation entre les Athéniens et Paul. L'apôtre séjourne à Athènes et proclame sa foi. C'est la première rencontre entre l'Evangile et la culture grecque. Les Athéniens ont pris de haut le juif bavard. Pourtant avec une rapidité incroyable leur univers culturel serait submergé par cette secte proche-orientale. Prêtres et philosophes cèderaient le pas aux moines et aux popes. L'Aréopage, colline... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 avril 2010

Haghia Kyriaki, querelle des images

Cet après-midi nous nous lançons dans une promenade un peu longue depuis le village d'Apeiranthos vers l'église iconoclaste d'Haghia Kyriaky. J' économise mes efforts et j'ai donc le temps de réfléchir à cette  complexe question des images: est-il opportun de représenter le divin (le Christ, Marie, Dieu lui même)? Vieille querelle théologique qui a évidemment une incidence artistique. Rappelons les données du débat: le christianisme et avec lui, le judaïsme et l'islam, ont hérité de cette interdiction du décalogue:... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 15:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 avril 2010

les mots (4), Sartre athée

"J'ai perdu la foi à douze ans..." Le récit de Sartre m'attriste, mais il en va toujours de même face aux déclarations des athées qui ont ce côté provoquant et plein de rancune des amoureux déçus. Comment devient-on athée? Enigme pour moi qui ai découvert la foi à douze ans! L'environnement familial de Sartre a joué un rôle dans cet athéisme: "ma famille-dit Sartre- a été touchée par le lent mouvement de déchristianisation qui naquit dans la haute bourgeoisie voltairienne". Une religion héritée, discrète,... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 10:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 janvier 2010

Syméon

"Nunc dimittis"... J'ai aujourd'hui proposé une méditation sur la présentation de Jésus au temple, un passage célèbre de l'Evangile de Luc. En voici quelques extraits. Dans ce récit, les parents de Jésus présentent leur bébé d'un mois et demi au temple afin de satisfaire aux obligations rituelles juives. C'est l'occasion d'une rencontre avec Syméon. Syméon est l'homme "at the right time, at the right place";  il a tout pour lui: il arrive au bon endroit(Jérusalem), au bon moment (venue de Jésus),doué de... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 20:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]