27 juillet 2006

fête de la fraternité

Face à l'arbitraire du ministre de l'intérieur, si vous passez du côté du Val d'oise, venez à la fête de la fraternité.
Posté par chaque homme à 23:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 avril 2006

La France malade du logement.

Hier soir, réunion à la section socialiste. Thème: le logement. L'état des lieux est alarmant. La France manque de logements. La hausse des prix de l'immobilier des années récentes a conduit à des situations absurdes: les familles aux revenus faibles et les classes moyennes ne parviennent plus à habiter beaucoup de grandes villes, des ménages s'endettent de plus en plus.Alors que nos banlieues étaient en feu l'automne dernier, la loi de solidarité et renouvellement urbain n'est pas appliquée et une centaine de communes-dont hélas... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 09:27 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
06 avril 2006

danger et urgence en France

On peut être opposé au CPE pour des raisons de fond:non respect des droits du travailleur, discrimination par l'âge... On peut se révolter contre la méthode puisqu'une réforme aussi importante que celle du droit du travail devait se réaliser dans la négociation, certes difficile, entre tous les partenaires sociaux, syndicats de salariés, organisations patronales, gouvernement. Grèves, manifestations, opposition parlementaire sont légitimes. Je suis plus inquiet et réservé sur les opérations coups de poing pour trois raisons: en... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 07:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
04 avril 2006

en grève

Je suis en grève aujourdhui. La crise sociale, déjà grave en elle même,se double d'une crise institutionnelle depuis vendredi dernier. Que faire sinon protester encore et encore, puisqu'aucun espace de dialogue social n'existe dans ce pays? Pendant ce temps, 21,4 % des jeunes gens et 24,6 % des jeunes femmes sont au chômage en France. (chiffres INSEE 2005).
Posté par chaque homme à 20:31 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
28 mars 2006

grève

Voici maintenant deux semaines que le lycée est bloqué. A mon tour de faire grève et d'aller  manifester. Certes il faut faire évoluer le droit du travail, l'adapter aux besoins économiques tout en assurant des droits légitimes aux salariés, mais toutes les raisons plus ou moins bonnes avancées en faveur du CPE viennent se briser devant ces principes élémentaires : -Tout licenciement doit être justifié à l'employé concerné.Ils ont un regard bien méprisant vis à vis des femmes et des hommes, ceux qui affirment le contraire. ... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 08:20 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
24 mars 2006

Dialogues impossibles

Les choses se reproduisent avec une lassante et consternante habitude. Ceux qui nous dirigent imposent d'en haut des réformes essentielles, "droits dans leurs bottes", avec l'assurance de leur supériorité. Puis, les semaines passent, des centaines de milliers de personnes manifestent, des maillons essentiels de notre pays sont bloqués (écoles, universités, transports...).Et quand la situation  a suffisamment dégénéré, que la violence et la radicalisation se sont installées, qu'on s'est mis à dos les syndicats les plus... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 06:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

11 mars 2006

Antoine Macquart

A l'hôpital, on passe beaucoup de temps à attendre .... et j'ai eu la sagesse de garder avec moi un volume des Rougon-Macquart que j'ai lu, presqu'assoupi, en attendant hier l'anesthésie. Parmi les monstres qu'Emile Zola décrit dans La fortune des Rougon, Antoine Macquart se distingue par son abjection. On voudrait le plaindre par ce qu'il a été ignoblement  déshérité par son demi-frère. On l'a payé de fausses promesses lorqu'il est parti à l'armée, lui laissant espérer, comme c'était possible à l'époque, de racheter sa place. Il... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 20:56 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
08 mars 2006

femme, journées

Je ne sais que penser de cette journée de la femme: alibi qui permet de passer le reste de l'année à conforter la trop fréquente domination masculine, ou moment important qui relance le  combat pour une égalité réelle ? Sans aller au delà de nos frontières, à emploi égal les femmes reçoivent un salaire de 10% inférieur à ceux de leurs homologues masculins. Une femme sur dix est battue par son mari ou son compagnon et nos assemblées politiques ressemblent  encore à des clubs masculins, où à tous les échelons, les hommes... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 22:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 février 2006

un peu d'humanité, affaire d'Outreau

Je viens de lire aux premières heures un article de Libération consacré au juge Fabrice Burgaud, dont l'attitude(toute proportion gardée ? )est comparée à  celle d'Eichmann à Jérusalem en 1960. Je n'aime pas cette chasse à l'homme médiatisée... Que l'institution judiciaire ait des comptes à rendre, c'est évident. Qu'un juge vienne s'expliquer après une erreur judiciaire de cette importance, cela est normal. Mais qu'on assiste à la télévision  pendant des heures à l'humiliation d'un homme, le voyeurisme  y trouve son... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 07:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 février 2006

la précarité par le Droit.

Samedi dernier je distribuais avec des camarades des tracts contre le contrat première embauche... La nuit du mercredi 8 février où l'assemblée nationale a adopté dans l'urgence le contrat première embauche ne fut pas un grand moment de solidarité. Le gouvernement veut agir pour l'emploi des jeunes . Lorsque les taux de chômage dépassent les 40% dans certains quartiers et chez les moins qualifiés, on ne peut que lui donner raison mais la Droite utilise toujours le même mot: la flexibilité. D'un côté des entrepreneurs qui  dans un... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 20:12 - - Commentaires [8] - Permalien [#]