20 février 2011

La fille sous la dunette

Je relisais hier soir, très tard,  dans une très belle réédition le premier volume des passagers du vent, la fille sous la dunette. François Bourgeon décrit un monde maritime somptueux, cruel et sensuel. Les vignettes marines sont très belles, les filles dénudées troublantes...
Posté par chaque homme à 09:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2011

and then they were seven

Après une semaine très occupée et une dernière rencontre avec des journalistes locaux, je regarde un épisode de prison break," and then they were seven"! Scénario efficace qui me tient attentif! Je suis l'épisode en anglais, et m'habitue à l'acccent yankee. La noirceur des personnages à l'intérieur et à l'extérieur de Fox River. On ne sait qui est le pire, du gardien cruel Bellick, du brutal truand Abruzzi, ou de l'homosexuel raciste et violeur TBag.... Très frappé une fois encore par le contraste entre la... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 février 2011

la reine des ciels

"Oui nous allons brûler l'encens à la reine des ciels" Jérémie 44:19 Ce matin, j'ai ouvert ma bible dans la maison silencieuse et lu un chapitre du livre de Jérémie. Des israélites réfugiés en Egypte s'accrochent à leurs pratiques religieuses. Les femmes sont déterminées à offrir leur encens à le reine des ciels.... Quand nos passions deviennent -elles idolâtrie? Quand la religion devient-elle superstition? Peut-être quand nos pratiques nous détournent de nos prochains. Alors elles deviennent mortifères. Quelle... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 11:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2011

A fur piece...

Aujourd'hui, pendant la pause de l'entrainement, alors que mes copains buvaient au goulot des bouteilles d'eau, je relisais les premières pages en anglais de Light in August, probablement mon roman préféré de Faulkner. Je suivais une fois encore Léna, jetée sur les routes du Mississipi à la recherche du père de son bébé... La misère, c'est quand on porte ses souliers à la main sur la poussière des chemins d'Alabama. Ce portrait du frère de Léna me frappe: "la sueur de son front avait entraîné avec elle la douceur, la... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 23:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2011

efforts gallois

La cause est entendue. Les Anglais ont été meilleurs. Pourtant dès que les premières notes du" land of my fathers" se sont élevées dans le Millenium Stadium, je savais quelle équipe une fois encore mon coeur supporterait. La mine, le monde ouvrier, le petit pays noir, celtique et méthodiste gallois  face à l'Angleterre. Le petit contre le grand... A la soixantième minute j'y ai cru quand les joueurs Gallois déchirèrent le rideau anglais, quand les passes s'allongèrent, quand Morgan Stoddart marqua en coin...
Posté par chaque homme à 23:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 février 2011

Le printemps des peuples arabes ?

Assiste-t-on au printemps des peuples arabes? J'ai lu ce midi les articles du journal Le Monde concernant l'Egypte. Les peuples se réveillent dans des régimes marqués par l'hypertrophie des armées où le poids des liens familiaux Pas de leaders charismatiques, pas de parti organisé derrière ces foules en colère. Les privilégiés que nous sommes regardons de loin ces événements, parlons maladroitement, craignant aussi pour notre sécurité et ... le prix de l'essence. La fermeté de ces régimes autoritaires nous semblait parfois... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 19:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

31 janvier 2011

to or not to be, Lubitsch

Le monde est un théâtre. Lubitsch a retenu la leçon de Shakespeare. il fallait beaucoup de génie pour faire de Varsovie en flammes un décor de comédie. Le film est une satire féroce du fascisme, une réflexion sur les rapports qu'entretiennent les acteurs à la réalité, le couple et ses trahisons...
Posté par chaque homme à 23:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 janvier 2011

Perceval et l'honneur des femmes

Je grignotte du temps au lycée et au sport pour lire le roman de Chrétien de troyes Perceval ou le conte de Graal. A force d'accuser l'inexpérience du garçon, le texte nous découvre un jeune chevalier bien niais, qui prend un cavalier pour Dieu, une tente pour un moutier(église reliquaire)etc... La mère donne à son fils une leçon de courtoisie venue tout droit du XII ème siècle: "Beau fils, mettez vous au service des dames et des jeunes filles, et vous serez partout honoré." Elle ajoute ceci, qui me fait sourire:... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 21:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 janvier 2011

couple qui se sépare

Quand ceux qui nous sont chers se séparent, quand l'annonce nous est donnée sans qu'on ait vu venir les choses... on reste interdit, peiné, vaguement gêné  aussi car ces séparations nous renvoient à la fragilité de nos propres unions...
Posté par chaque homme à 21:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2011

la démocratie

Je relisais ce matin un chapitre du livre pourquoi la Grèce? de Jacqueline de Romilly. L'helléniste rappelle que si Athènes n'avait peut-être pas inventé la démocratie, "elle avait été la première à prendre conscience de ses principes, à l'analyser"... j'ajouterais à en débattre. Deux attitudes sans lesquelles la démocratie n'aurait pu se développer au Vème siècle avant Jésus-Christ: l'invitation à la parole citoyenne, le respect des lois. "les lois écrites donnent au faible et au puissant des droits égaux".... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 21:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]