01 mars 2006

jack Twist, le secret de Brokeback mountain

"Rodéoman"... Il est immédiatement plus séducteur notre deuxième cow boy du secret de Brokeback mountain, grand brun bien bâti, conscient de ses charmes-il faut le voir se raser dans le rétroviseur de son pick-up pourri- séducteur de filles, joueur, extraverti, sachant être un père attentif, homme méprisé de son beau-père, progressivement ignoré de sa femme -et n'y a-t-il pas pire humiliation que d'être mis progressivement à l'écart par sa propre épouse?-. Jack Twist  me séduit par cet amour de la vie qui ne baisse... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 10:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 février 2006

Ennis ou le drame de la parole étouffée

Des deux personnages  principaux du secret de Brokeback mountain, Ennis est celui qui m'a le plus ému. Dès la première scène, rencogné au mur d'une barraque d'employeur, il semble prostré, le chapeau enfoncé sur la tête, les mains dans les poches, muré dans une solitude bornée. Lorsque Jack s'adresse à lui à la sortie de l'entretien, il marmonne quelques mots, incapable de donner son nom complet... Ce mur de silence construit sur un traumatisme d'enfance, sur cette vie de dur à cuir, sur les horizons âpres du Wyoming, ce mur... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 12:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 février 2006

le secret de Brokeback mountain

1963, Wyoming, deux types sont employés à surveiller les moutons dans les montagnes de Brokeback Mountain. Une passion à la vie à la mort naît entre eux... J'ai vu hier ce film réalisé par Ang Lee. Une magnifique histoire d'amour et il faudrait avoir l'esprit bien étroit et le coeur bien sec pour ne pas imaginer que de grands sentiments ne puissent exister entre deux femmes ou entre deux hommes. Une oeuvre qui redonne de la dignité à des millions d'hommes en liant homosexualité et virilité. Un film d'une grande humanité... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 08:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 décembre 2005

KingKong ou la démesure

L'impression que j'ai eue devant le King Kong de peter Jackson est celle de la démesure comme si le cinéaste tenait à réunir dans son film, Titanic, Jurassic Park , les aventuriers de l'arche perdue et King kong tout à la fois .Peter Jackson met en scène précisément  l'orgueil d'un réalisateur pret à tout pour  remplir d'images sa bobine .Certaines scènes sont très belles : le navire dans le brouillard, la bousculade de brontosaures dans un corridor, la fin sur l'empire state Building. La reconstitution du New York des... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 08:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 novembre 2005

Oliver Twist, Polanski

Bien que fidèles à Dickens,je ne retrouvais pas l'ambiance du roman dans les premières scènes du film de Roman Polanski jusqu'à ce qu'Oliver arrivât à Londres dans l'antre du vieux grippe-sou Fagin. Alors... grâce à l'interprétation de Ben Kingsley, tout en ambiguité, à la reconstitution d'un Londres grouillant de la foule de la première révolution industrielle, le mélange de sordide et de fantaisie d'Oliver Twist opéra.
Posté par chaque homme à 22:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 novembre 2005

Combien tu m'aimes? amour, argent et pudeur

Oublions si on peut Monica.Blier écrit une très belle fable sur les rapports entre l'amour, l'argent, le sexe et la pudeur. Les dialogues sont parfois tres brillants de provocation et d'humour. Ainsi le savoureux échange entre la voisine beurette jouée par Farida Raouadj et Daniela sur l'orgasme féminin.
Posté par chaque homme à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 octobre 2005

Un enfant en creux.

J'ai appris que Jean-Pierre et Luc Dardenne avaient "fait jouer" vingt-trois bébés  dans leur dernier film, l'enfant. Les nouveaux-nés sont des acteurs peu patients et une séance de tournage ne peut guère excéder une vingtaine de minutes. En outre, un enfant de cet âge change vite et si le tournage se prolonge, il faut penser à en trouver de  plus jeunes pour respecter la vraisemblance.  Voilà beaucoup d'engagement pour peu de visibilité immédiate : on aperçoit de temps à autre  les mains ou le poignet,... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2005

goal

Je n'accablerai pas ce film trop long vu par désoeuvrement hier. je tiens quand même à écrire que la réalisation  de Danny Cannon est en partie un énorme placard publicitaire pour un équipementier sportif dont le logo et les produits envahissent le champ. J'avoue pourtant avoir été ému par cette histoire d'un garçon du Mexique, Santiago Munez qui devient un pro de NewCastle. S'affranchir des représentations mentales qu'un père sérieux et aimant vous a inculquées  vous empêchant de cultiver un talent, rester un brave type... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2005

L'enfant des frères Dardenne.

Qui est au juste l'enfant ? Telle est la question que je me posais en regardant ce film dur mais pas désespéré de Jean-Pierre  et Luc Dardenne. Le bébé ? On ne le voit guère plus sur l'écran que dans l'affiche. Langé dans sa combinaison bleue, il est brinqueballé dans l' errance de ses parents, et on tremble de le voir transporté sur un cyclomoteur, ou dans les bras de sa mère traversant une voie express, ou encore déposé dans un garage. Mais ce nouveau-né est miraculeusement précocement mûr et supporte sans pleurer les asiles de... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 octobre 2005

Wallace et Gromit

Wallace et Gromit est un film d'animation très réussi et on reste bouche bée d'admiration devant la beauté de ces pâtes à modeler de Nick Park. Les clins d'oeil au fantastique, ici Jurassic park, là King Kong sont très amusants. Le lapin géant m'a fait penser à un autre rongeur, celui qui semait la terreur dans un ost médiéval revu par les Monty python.Certaines scènes comme la poursuite en avions de manèges valent à elles seules le déplacement. Pourtant je n'ai pu me départir d'un petit malaise devant cette image de cités... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 20:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]