ch_teau_Sabl_Ce dimanche 6 février, en tout début d'après-midi, aux abords du château de Sablé sur Sarthe. Soleil et air vif. Un jeune homme lisait sur un banc un manga...

"J'appuyais tendrement mes joues contre les belles joues de l'oreiller qui, pleines et fraîches, sont comme les joues de notre enfance". Marcel Proust, Du côté de chez Swann.

Je m'endors tard et me réveille vite. Mon sommeil est celui, inquiet, d'une sentinelle.

Le narrateur du roman de Proust cherche au réveil sa propre identité.

Souvent les repères de temps et d'espace sont brouillés par la nuit. Il m'arrive aussi, en ouvrant les yeux, de me demander où je suis. Je m'imagine dans telle maison, puis le mur que je croyais être debout en face de moi file dans une autre direction et je me retrouve dans une autre chambre. Oui "un homme qui dort, tient en cercle autour de lui le fil des heures et l'ordre des mondes"