ouvriers_de_la_onzi_me_heureD'une prédication que j'ai donnée ce matin au temple,  j'extrais ceci:

C'est à propos de la parabole des ouvriers de la onzième heure (Matthieu 20)

"Donner à tous le même salaire, qu'ils aient travaillé une heure ou douze...Ce patron est bien étrange. il y a des murmures. On les comprend. Le système d'un salaire plus ou moins proportionnel au travail effectué est peut-être le moins mauvais qui soit. Karl Marx a longuement développé cette idée. Pourtant ce n'est pas la logique de Dieu. Et la comparaison du royaume des cieux avec une entreprise touche ici ses limites. Le regard de l'ETERNEL ne nous juge pas selon nos mérites mais accueille chacune, chacun dans sa vigne, le jugeant digne de recevoir son denier, son plein denier de vie et d'amour. Ne murmurons pas. Acceptons le CDI que Dieu nous propose. Ma justice, c'est l'amour inconditionnel qui ne décompte pas, qui ne calcule pas!"