04 février 2011

efforts gallois

La cause est entendue. Les Anglais ont été meilleurs. Pourtant dès que les premières notes du" land of my fathers" se sont élevées dans le Millenium Stadium, je savais quelle équipe une fois encore mon coeur supporterait. La mine, le monde ouvrier, le petit pays noir, celtique et méthodiste gallois  face à l'Angleterre. Le petit contre le grand... A la soixantième minute j'y ai cru quand les joueurs Gallois déchirèrent le rideau anglais, quand les passes s'allongèrent, quand Morgan Stoddart marqua en coin...
Posté par chaque homme à 23:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]