28 juillet 2010

Bowie à Berlin

De retour de Charlottenburg, nous marchons assez longuement à la recherche de l'adresse berlinoise de David Bowie. Le chanteur avait séjourné à Berlin dans les années 1976-1979. Nous allons jusqu'au pas de porte, numéro 155, de la Hauptstrasse, dans le quartier Schönberg. J'imagine l'artiste parcourir à pied ou à vélo cette ville toujours divisée par le mur. Les repas pris dans les petits restaurants turcs, les femmes, les transsexuelles, l'alcool, le difficile sevrage hors de la drogue, et surtout la musique: "We can be... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juillet 2010

Charlottenburg, Reinhard Jirgl

Après la visite du château, nous nous attardons sur les pelouses de Charlottenburg. Je lis "Abtrünning.Roman aus der nervösen Zeit" de Reinhard Jirgl, gros livre dont le sens m'échappe en partie. Ce roman est un peu le Berlin Alexanderplatz des années 2000. Un garde-frontière allemand rencontre une réfugiée ukrainienne, peu après la chute du mur... Comme il commence de pleuvoir, je laisse là ma lecture et nous repartons à pied vers la bouche de métro....
Posté par chaque homme à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2010

A Charlottenburg

Cet après-midi au château de Charlottenburg, construit à la toute fin du XVIIIème siècle  par le Grand Electeur Frédéric III, pour sa femme Sophie-Charlotte. Nous visitons la nouvelle aîle du palais. Longue enfilade de salles d'un Versailles rococo. J'ai parcouru avec envie les vitrines de la bibliothèque. De beaux livres, pour la plupart écrits en français, à une époque où cette langue était celle des lettrés et des cours d'Europe...
Posté par chaque homme à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2010

femmes roses de Berlin

Je n'ai pas retenu le nom de l'artiste. Pourtant devant ce tableau j'ai éprouvé une forte émotion érotique: deux femmes nues sur lesquelles la lumière joue avec des ombres végétales, des seins si différents: rondeurs juvéniles discrètes de l'une, bombes divergentes de l'autre, un pubis brun, un pubis roux; on ne sait si ces femmes sont comme absentes l'une à l'autre ou au contraire tellement accoutumées l'une à l'autre. Je me demande parfois pourquoi toutes les femmes ne sont pas homosexuelles tant le lesbianisme me... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 14:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2010

George Grosz, Pillars of the society

J'ai regardé avec tristesse le saisissant tableau de George Grosz, "Stützen der Gesellschaft". Quels étaient les piliers de la société de Weimar? Un premier bourgeois, nazi, sorte de reitre marmoréen dont le crâne libèrait le cheval noir de la guerre. Un deuxième bourgeois, conservateur, coiffé d'un pot de chambre. Un troisième bourgeois, socialiste rubicond et cocardier, dont la tête évidée laissait fumer les étrons. A l'arrière plan, un magistrat ou un pasteur donnait son aval au massacre mené par des... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 14:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 juillet 2010

Kirchner

A la Neue Nationalgalerie, devant les tableaux de Kirchner, je retrouve avec plaisir cette cette Freizügikeit(liberté d'esprit et audace) berlinoise. Beaucoup de femmes nues se baignant dans les lacs. Les traits féminins rapidement dessinés, mais incroyablement suggestifs. Une proximité des corps à la nature qui me touche beaucoup.
Posté par chaque homme à 12:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 juillet 2010

En allant à la Neue Nationalgalerie

Nous voici repartis en tram vers l'Alexanderplatz. Parcours devenu familier. C'est fou! Où qu'il soit transplanté, l'être humain se recrée  aussitôt des repères qu'il voudrait familiers. A la gare, un garçon à l'air sympathique m'a donné un exemplaire du Berliner Zeitung. Dans ce journal, il était encore question de l'accident survenu au cours de la love parade de Duisburg. Cette bousculade dans un tunnel. Dix-neuf victimes.... Dans la rame, un bébé très curieux regardait intensément les grandes personnes qui... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2010

Berlin Alexanderplatz, Berliner schlachthof

"Denn es geht dem Menschen wie dem Vieh; wie dies stirbt, so stirbt er auch"; Je me suis réveillé en fin de nuit. Je me suis rendormi. J'ai rêvé de nouveau de mon père. Dans mon cauchemar, papa venait d'être opéré une nouvelle fois. Je lui ai demandé comment il se sentait. Il marchait difficilement devant moi. Je le voyais si maigre... Je suis resté un peu au lit et j'ai lu cette hallucinante description que donne Alfred Döblin des abattoirs de Berlin. Texte précis et lyrique à la fois. L'arrivée des cochons:... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]