27 juillet 2010

soirée berlinois 1'

J'ai omis de rapporter un incident ridicule dont je fus le témoin et la victime. Comme j'attendais l'arrivée du tram hier soir, une adolescente vint me demander un mouchoir pour s'essuyer les yeux.  Elle pleurait. Je lui tendis un paquet de "kleenex". Quelle ne fut pas ma surprise de voir la fille au lieu de se saisir des mouchoirs se jeter dans mes bras et pleurer bruyamment en m'entourant la taille. Je desserai non sans mal l'étreinte et lui demandai la raison de son chagrin. Je crus comprendre, entre deux hoquets,... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juillet 2010

Soirée berlinoise, 1

Dispute ce soir dans le M5. J'aperçois depuis le quai deux quinquagénaires se menacer en levant les bras. Le tram emporte leur querelle loin de nous... J'ai envie d'écouter de la musique dans un club berlinois. Je m'en vais seul.  Il est minuit passé de quelques minutes sur l'Alex. Je réalise qu'il est trop tard pour rejoindre une boîte à l'autre bout de la ville. Je bois un dernier verre dans un bar. Un gars de l'Est m'accoste et vient trinquer avec moi. Nos lourdes chopes de bière se heurtent sur le comptoir. Il s'appelle... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 23:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2010

Ku'Damm

Nous avons repris le tram jusqu'au zoologischer Garten et flané un peu sur le Ku' Damm. Le Ku'dam. Une artère animée. Beaucoup de monde. Les mêmes vitrines que sur les champs Elysées. Une sorte de prolongement des grands boulevards parisiens, le charme en moins. Nous souhaitions dîner au Hard Rock Café. Aucune table disponible avant tard dans la nuit. Nous avons renoncé, acheté trois bricoles dans une épicerie de la gare, et sommes rentrés à Weissensee...
Posté par chaque homme à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2010

Teufelsberg

L'horizon de Berlin est plat. Pas de "montagne"ou de colline comme à Rome, à Paris ou Athènes, sauf ce Teufelsberg que nous escaladons en cette cette fin d'après-midi. Ambiance bucolique: cerfs-volants et VTT. En contre-bas le grand moutonnement vert de la forêt, plus loin les cheminées d'une centrale, à perte de vue les quartiers de la ville. Teufelsberg est une butte témoin, non pas de la géologie, mais de l'histoire de l'Allemagne. La colline est artificielle, faite de l'amoncellement des gravats de la seconde... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2010

Teufelsee, Berlin Alexanderplatz

Assis sur le sable et l'herbe du Teufelsee, je poursuis un peu la lecture de ce fameux Berlin Alexanderplatz. Il n'est pas toujours facile d'isoler les voix et les inserts de ce gigantesque collage littéraire. J'avais entendu Olivier Le Lay expliquer à Rennes qu'il lui avait fallu deux ans pour traduire en français ce gros livre de la littérature allemande: une première année d'immersion, d'exploration, une seconde de travail sur le souffle, les articulations, les sonorités. Les dernières étant les plus difficiles. Lire... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2010

Teufelsee

Après avoir mangé une Bratwurst dans la cafeteria du musée, nous prenons le tram S3 jusqu'à Heerstrasse. Nous traversons une forêt de bouleaux, de chênes et de pins jusqu'à un étang. Atmosphère décontractée. Personnes en maillot et naturistes se côtoient. Un homme et une femme jouent au ballon en tenue d'Adam. Un sénior à grosse bedaine et à poils de cochons marche tranquillement. Des jeunes s'emploient à gonfler un bateau pneumatique. Deux jolies femmes boivent dans des coupes un coktail. J'ai nagé, fait deux fois le tour de... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 15:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 juillet 2010

sixième de mes six tableaux de Berlin, Rembrandt

Si j' avais dû ne retenir qu'un tableau de la Gemälde Galerie, sans hésitation  j'aurais choisi ce visage du Christ par Rembrandt. J'ai beaucoup de mal à détailler ce que je ressens. Juste l' envie de confesser "mon Sauveur".
Posté par chaque homme à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2010

cinquième de mes six tableaux de Berlin, Sint jans

Cette sélection de tableaux est évidemment subjective. Je ne prétends pas présenter les plus beaux, mais ceux qui m'ont le plus ému aujourd'hui. Le nom de l'artiste est impossible: Geertgen tot Sint Jans! La judée fantasmée par un peintre néerlandais. La steppe devient un aimable parc animalier, doucement vallonné. Les fûts des arbres s'élèvent avec beaucoup d'élégance. Des oiseaux prennent leur envol. Jean-Baptiste n'a pas les traits farouches qu'on lui prête d'ordinaire. J'observe un ermite placide perdu dans sa... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2010

quatrième de mes six tableaux de Berlin, Wouwerman

J'ai un faible pour les compositions hivernales flamandes et je reste un bon quart d'heure à rêver devant ce petit tableau de Philips Wouwerman, un élève de Frans Hals. La beauté de la mauvaise saison est si touchante ici. Quelques maisons au bord d'une rivière partiellement prise par les glaces. Des hommes ramènent des fagots, deux enfants jouent, un chien est attentif sur la berge. Derrière le frêle pont de bois, la bise agite les branches nues et blanchies d'un arbre. La teinte bleu gris du ciel est splendide. Un gros... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2010

troisième de mes six tableaux de Berlin, Cranach

J'ai d'abord cru qu'il s'agissait d' Adam et Eve. Le petit branchage de pudeur m'aura égaré. La méprise ne dure pas, j'ai devant les yeux Apollon et sa soeur Diane dans un tableau de Cranach. Elle attire le regard. Pourquoi une simple parure augmente-t-il le désir qu'on éprouve devant une femme nue? Assise sur le dos d'un cerf. Position improbable. Diane adolescente. La fraîcheur de son regard. L'érotisme du geste: elle replie sa jambe droite,  dans un mouvement troublant d'ouverture et de dicrète dissimulation. ... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 10:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]