22 juillet 2010

Christophe Lemaitre

Christophe Lemaitre a couru le 100 mètres en 9"98 le 9 juillet dernier. Un lycéen. Mardi, il décroche son bac, vendredi il accroche un record de France. Joie passée. A l'arrivée, le chrono s'était trompé. L'athlète vérifie au lieu d'exulter pour rien. "Et après?" demande un journaliste. "Ah ben après, c'est trop tard, la joie était passée". Une porte s'entrouvre. Christophe Lemaitre est le premier Français à passer sous les 10 secondes. Il a ouvert une porte où d'autres s'engouffreront. 72 athlètes... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juillet 2010

Uriage, Modiano

Comme nous sommes revenus tôt dans la vallée, je propose d'aller "faire un tour" à Uriage: boire une bière, acheter l'Equipe, croiser des curistes, lire allongés sur l'herbe. Un père de famille métis, nonchalant et nerveux, veille sur son petit garçon: une occupation à plein temps, car le gamin réclame une attention constante... Je lis les dernières pages de l'horizon et pense à toutes ces "rencontres sans avenir" de nos vies. Que signifient toutes ces intimités sans lendemain? Nous avons la mauvaise idée... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 17:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2010

Retour du Charmant Som, Voltaire au travail.

La pluie n'a pas duré, mais elle nous a dissuadé de prendre un long itinéraire pour revenir vers la voiture. En descendant du Charmant Som nous nous sommes arrêtés dans un chalet pour boire une chocolat chaud et manger une tarte aux myrtilles. Incident ridicule: en cherchant de la monnaie, j'ai cru avoir laissé mon portefeuille tout là-haut, au sommet du Charmant Som. Et je me voyais déjà refaire l'ascension en courant, arriver à bout de souffle et chercher énervé mes papiers au milieu des rochers. Heureusement il n'en était... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2010

Charmant Som, Modiano, couloirs du temps

Au sommet du Charmant Som ce jour là, il n'y avait guère que nous et quelques couples d'étudiants. Nous avions à peine mordu dans notre pain, qu'il se mit  à pleuvoir dans une atmosphère tout à coup rafraîche. Nous étions à 1867 mètres. "Les couloirs du temps". L'expression de Modiano rappelle les farces du film les Visiteurs. Nous ne vieillissons pas tous au même rythme. Passé un certain âge, nous le remarquons quand nous croisons les amis de jeunesse et nous faisons ce constat: tous côte à côte, mais chacun dans un... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 13:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2010

Charmant som, Modiano, Annecy

Charmant Som est un des sommets les plus accessibles des Alpes. Une ballade de famille. Les vues sont belles sur la vallée de St-Pierre de Chartreuse, le grand monastère, les falaises de la Grande Sure, et plus loin vers l'Est et le Nord les sommets enneigés des Savoies. Pour passer de ces horizons montagneux vers l'horizon de Modiano, il suffit d'ouvrir mon sac à dos et de lire mon livre. Modiano nomme avec précision les lieux où passe son héroïne à Annecy: "elle avait suivi la rue Vaugelas déserte", "elle... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 13:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2010

Charmant Som

Etait-ce à cause du ciel menaçant? J'étais si pressé d'arriver au sommet du Charmant Som (1867 mètres)que je courais presque sur le sentier. "Quand passerai-je avec vous le soir tranquille de ce jour nébuleux qu'on nomme la vie?" Voltaire en 1739. Voltaire appelait Frédéric de Prusse Marc-Aurèle et Madame de Champbonin son "gros chat": "Mon cher gros chat est dans sa gouttière et nous courons les champs"(lettre du 20 août 1739). (En recopiant cette page de mon journal, je me souviens que depardieu... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2010

le grand taillis

Aujourd'hui nous quittons Voiron en voiture, nous nous engageons dans le massif de la chartreuse par St-Egrève et la route de Proveysieux; au col de la Charmette, nous stationnons la "Polo". Je suis très heureux de retrouver  les hêtres et  les sapins de la Chatreuse; nous grimpons par des lacets le "grand taillis"et ses belles fougeraies humides. Nous connaissons ce chemin. "Ils n'avaient décidément ni l'un ni l'autre aucune assise dans la vie". Ainsi l'un des deux jeunes amants du roman... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 10:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
22 juillet 2010

l'Horizon, Modiano

"La femme aux cheveux rouges, c'est ma mère, si j'en crois l'état civil".   Cette phrase cruelle extraite du dernier roman de Modiano exprime brutalement le traumatisme d'une filiation en naufrage. Quand celle qui vous a donné le jour n'est qu'une génitrice qui a oublié d'être mère. Quand vos propres parents vous sont totalement étrangers. Quand ils ne surgissent dans vos vies que pour agir en créanciers impitoyables. Pleurant encore la mort d'un père aimant quatre ans après sa disparition, j'ignore... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 09:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]