bibleDe retour à Grenoble, je perds mon temps à discuter avec un militant d'extrême gauche obtus, place Grenette, puis je cours la ville à la recherche d'une petite bible, car j'ai oublié mon exemplaire chez moi. Je trouve mon bonheur: un mince volume que je pourrai glisser dans la poche de mon jean.

Un si grand trésor littéraire et spirituel dans un si petit format!

Je souris en pensant que je ressemble avec mon sac à dos, ma chemise tâchée de sueur,mes brodequins de marche et ma bible protestante,  à un paysan Amish.

Une seule cliente devant moi à la caisse mais la  libraire a décidé de battre un record: comment envelopper le plus lentement possible deux albums pour enfants. Elle épuise tous les ressorts de patience de la cliente qui ne sait plus que faire de ses enfants roulés à ses pieds.Une demi-heure plus tard je cours à toute allure sur les trottoirs grenoblois amollis de chaleur, ma bible dans la poche....