20 juillet 2010

Charavines, Voltaire et Thieriot

C'est une chose bien cruelle que de se voir abandonné par un ami de vingt ans! Voltaire en fit l'amère expérience. Alors que l'écrivain était attaqué, l'ami se taisait, soupait et buvait du champagne! Plus grave, il diffusait des libelles compromettants et finit par écrire une lettre ostensible, "politique" où "l'on craint de s'expliquer, où l'on parle à demi, où l'on élude, où l'on est froid". Peu de choses au monde sont aussi navrantes que d'être trahi par un ami. Je ne souris pas des efforts pathétiques de... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 19:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juillet 2010

Charavines, natation, Voltaire

J'ai nagé 1,7km dans le lac de Charavines en m'éloignant vers le large pour revenir ensuite vers la zone de baignade surveillée. Sur les pelouses, j'ai regardé les familles, les jeunes gens des deux sexes. Ambiance insouciante. J'ai beaucoup lu de lettres de Voltaire. Son esprit piquant. Ainsi à propos d'un jeune homme: "je n'ai point de nouvelles de ce petit hanneton; il est allé sucer quelques fleurs à versailles". Voltaire écrit sans cesse pour défendre son honneur face à l'abbé Desfontaines, jusqu'à plusieurs... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 18:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juillet 2010

A Charavines, Voltaire, 1739 (1)

Nous voici arrivés à Charavines, en Isère, après cette longue traversée de la France. Nous avions dormi la veille à Bourges. Comme l'hôtelier était à court de pain, nous sommes allés prendre notre petit-déjeuner dans un autre établissement. Les bévues incroyables de la jeune employée qui nous y a reçus: incapable de prendre une commande, de lire une carte de menus, d'écouter les clients, de rendre la monnaie. Nous avons bien essayé de la convaincre qu'elle se trompait dans sa facturation à sa défaveur. Un mur. Nous avons dû... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 16:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]