25 décembre 2009

Grand canal le 2 novembre

Le matin de ce 2 novembre, le temps avait changé à Venise. Le ciel si bleu  la veille était maintenant encombré de nuages. Le travail reprenait dans la République. Des bateaux chargés de marchandises remontaient le cours du Grand Canal...
Posté par chaque homme à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 décembre 2009

L'Empire des Lumières

Quand je vis cette oeuvre à Venise, je tombai immédiatement sous son charme. Magritte peint deux séquences sur cette toile: un ciel lumineux où glissent des cumulus, une maison dans la nuit, entourée de grands arbres. Les deux scènes sont calmes. Pourtant leur superposition fait naître un sentiment d'étrangeté inquiétante. Comme si la réalité de notre monde était niée, comme si l'alternance du jour et de la nuit laissait place à une simultanéité menaçante. Je pense au prologue de saint Jean: la lumière vient dans les ténèbres et... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 14:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 décembre 2009

le serment de YHWH

"Le Seigneur YHWH le jure par sa sainteté, oui des jours vont fondre sur vous" Amos 4:2 Les serments de Yahweh nous étonnent car ils s'opposent à l'immuabilité qu'on prête à Dieu. Dieu serait-il sujet à variations? Peut-il changer (d'avis)? Retenons que Yahweh s'engage et sa sainteté est gage de cet engagement, elle en justifie la permanence. Bien plus, l'argument serait d'ordre ontologique: Yahweh ne reviendra pas sur sa parole justement par ce qu'il est saint. Les femmes de Samarie vont éprouver cette permanence du... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 22:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 décembre 2009

le meilleur sprinter?

L'Equipe se demandait ce matin là qui était le meilleur sprinter de l'année. Les chiffres parlent pour Mark Cavendish: vingt-trois victoires sur vingt-huit sprints disputés en 2009. Ce coureur est trapu (1,75m pour 70kg), gabarit  qui le rend stable. La piste lui a appris à jouer les corps à corps serrés des derniers mètres d'une course. Il est extraordinairement véloce sur une fin d'épreuve, tournant à vingt coups de pédales sur de gros braquets quand cette vélocité décline chez ses concurrents. Je l'ai souvent vu... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 décembre 2009

tour rouge de Chirico

En marchant dans les rues de Venise ce soir là, j'ai repensé au tableau de Chirico vu aux collections Guggenheim :la tour rouge. La perspective  ouverte sur cette place déserte, l'ombre de la statue équestre, la puissante tour crénelée donnaient cette impression tenace que quelque chose allait se produire. Quelqu'un allait surgir . Cette attente vaine  d'une apparition sur cette toile était presque angoissante. Dans les rues de Venise, cette nuit du premier novembre, les touristes avec leurs boissons gazeuses à la main... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 21:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 décembre 2009

Contre Venise

Dans une librairie vénitienne je trouvai ce livre. Je m'y plongeai aussitôt. Régis Debray écrit à charge contre Venise. L'auteur a de l'humour et la critique est salutaire, si on ne veut pas voir son amour pour cette ville se dévoyer en rendez-vous obligé. Le principal grief tient en ces mots: "Venise n'est pas une ville mais la représentation d'une ville". J'ai parfois eu ce sentiment, notamment sur le Grand Canal, où la nuit comme le jour les augustes façades semblaient inhabitées, où de la place Saint Marc au Rialto,... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 12:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 décembre 2009

der falsche Jüngling

Il y a  parfois un ridicule presque sinistre à vouloir paraître jeune quand on ne l'est plus. Ainsi le vieux dandy qu'Aschenbach remarque dans le vapeur qui le conduit à Venise. La beauté de Venise est-elle de cette nature ? Une ville qui voudrait masquer son âge? Un jour dans une rue du Marais, je suivis un garçon en basket dont le reflet dans une vitrine révéla bientôt un homme usé au regard triste et avide. Aschenbach se voit-il dans le vieux muscadin?  Pourquoi la vision du vieil homo qui voulait faire jeune me... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 22:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 décembre 2009

Mondrian

Une reproduction de cette oeuvre figurait à la dernière page d'un volume consacré à l'art. Aux yeux du jeune adolescent qui ouvrait souvent cette encyclopédie au collège, l'oeuvre représentait le symbole même de la modernité, une sorte de point ultime dans la grande trajectoire de l'art qui aurait commencé sur les parois de Lascaux. J'ai mis beaucoup de temps à comprendre pourquoi Mondrian me touchait, pourquoi je pouvais rester absorbé par ces grandes lignes noires qui se recoupaient devant moi. Une épure quasi protestante dans... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2009

Au vélodrome

Cette toile, accrochée à l'extrémité d'un couloir des collections Guggenheim, m'a donné la nostalgie du sport cycliste. Jean Metzinger a réalisé ce collage un peu avant la première guerre mondiale. Les couleurs  vives, un peu cocardières, m'ont attiré vers le tableau. La fusion des formes, la transparence  des plans donnent l' illusion du mouvement. On entend presque la cloche signaler le dernier tour de piste, les cris de la foule, le bruit des rayons. Dans la concentration triste de l'effort, le coureur ramassé sur sa... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 08:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 décembre 2009

Roter Stern

A un kiosque du Lido, j'achetai le FAZ du premier novembre. Je lus dans les colonnes sportives un long article consacré aux ennuis du Roter Stern. Cette équipe de football de Leipzig est un projet politique autant que sportif né  en 1999 à Connewitz, dans la mouvance de  la gauche radicale. Un des fondateurs écrit: "Der Rote Stern wendet sich gegen die Kommerzialisierung des Fussballs, aber auch und vor allem gegen jede Form von Diskriminierung, Rassismus und soziale Ungerechtigkeit". Je ne partage pas... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]