synagogue_Venise_bNous avons visité les cinq synagogues du Ghetto, guidés par une femme juive pour laquelle j'ai eu une sympathie immédiate malgré son caractère bien trempé et ses manières brusques.

Dans les synagogues, je ne suis pas en terre inconnue. L'hébreu est là, ma chère Bible aussi, et surtout le nom de l'Eternel, YHWH! Le Réformé se retrouve dans les lignes simples et l'absence d'images pieuses des maisons de prière juives. Pourtant, les synagogues de Venise ont un style baroque, quelques images et des tabernacles qui ressemblent à des maîtres-autels de la Contre-Réforme. Il faut dire que l'architecte de la Saluté a travaillé ici...

J'écoutais avec attention notre guide, n'hésitant pas à répondre à ses questions, mais sous sa kippa-casquette, le goy que je suis pensait à l'immense présence du Dieu d'Israël.

Les vigoureuses semonces d'Amos: Adonaï qui s'en ira pêcher à l'hameçonles femmes de samarie jusqu'à la dernière, car elles oublient le pauvre! Amos 4:2.