au_v_lodromeCette toile, accrochée à l'extrémité d'un couloir des collections Guggenheim, m'a donné la nostalgie du sport cycliste. Jean Metzinger a réalisé ce collage un peu avant la première guerre mondiale. Les couleurs  vives, un peu cocardières, m'ont attiré vers le tableau. La fusion des formes, la transparence  des plans donnent l' illusion du mouvement. On entend presque la cloche signaler le dernier tour de piste, les cris de la foule, le bruit des rayons. Dans la concentration triste de l'effort, le coureur ramassé sur sa machine, agrippant de ses bras nerveux la guidoline, part à la poursuite de ses concurrents. Il imprime toute la puissance maladroite du sprint à son vélo, ses cuisses bandées s'enflent sous le cuissard...