26 août 2009

Face au mal absolu

Je poursuis la lecture de l'origine de la violence de Fabrice Humbert. Pénible chapitre 9. Description d'actes sauvages commis dans le camp de Buchenwald. Je saute des paragraphes sans les lire. Que l'auteur me pardonne! Je connais l'agressivité qui peut être présente en moi, mais je crois que je serais incapable de torturer et tuer ainsi mes frères humains. Je le crois comme je crois en Dieu. C'est à dire avec humilité et une bonne dose d'espérance. L'horreur  allemande nazie plus que le crime soviétique communiste me... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]