vercorsSur le plateau du Vercors pour la journée, avec le Contrat social dans les poches. L'idée n'est pas mauvaise, quand tant de gens ici sont morts pour nos libertés.

Livre I, chapitre IV. Pourquoi des peuples aliènent-ils leur liberté au bénéfice de tyrans? Ou, formulé autrement, pourquoi les Allemands par exemple votèrent à 92% en novembre 1933 pour les Nazis? (Il est vrai que la liste unique était celle du NSDAP, mais quand ils en avaient encore le choix, en juillet 1932, les élections avaient porté loin devant les autres, le parti d'Hitler...)

Pourquoi les peuples deviennent-ils des esclaves?

Pour assurer leur subsistance économique. Ce que Rousseau refuse, au motif que "bien loin qu'un roi fournisse à ses sujets leur subsistance, il ne tire la sienne que d'eux". Pourtant l'Etat a eu longtemps un rôle primordial dans la vie économique. Des distributions frumentaires dans la Rome impériale, à la carte du pain des fascistes, le pouvoir dispose de ce moyen de pression. J'ajoute que les économies de marché s'accomodent très bien des dictatures.

Pour assurer leur sécurité. On reconnaît le discours habituel  d'une certaine Droite. Ce à quoi Rousseau répond ironiquement: "On vit tranquille aussi dans les cachots". Les dictatures offrent l'illusoire sécurité de l'antre de Polyphème...