02 août 2009

Daniel Mendelsohn, l'étreinte fugitive(1)

Sur un banc du Pâquier, je commence la lecture de l'étreinte fugitive de Daniel Mendelsohn. S'appuyant sur la structure de la langue grecque, ce balancement si usuel  "men....de..", l'auteur oppose les deux pôles de se son existence, son héritage familial juif et sa passion pour la Grèce antique. Ce passage m'a vivement intéressé. J'y retrouve un peu mes deux mondes: Men, la Bible, le Christ, mon travail d'enseignant, la lecture, les engagements associatifs, l'amitié...pour résumer: l'homme protestant. De, la... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 23:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 août 2009

Aux Marquisats

Natation aux Marquisats. Il pleut. La fille du poste de secours est mignone. Pourquoi les jolies filles sont-elles si belles quand elles replient leurs jambes? Des jambes douces mais fermes, sans aucun défaut, au grain doré. Je suis gêné de devoir me déshabiller à deux pas de cette très jolie fille, mais nul autre abris que le toit de ce poste. Je masque tant bien que mal mon émoi, lui souris et cours vers le lac. Je nage 800 mètres en crawl et brasse.
Posté par chaque homme à 23:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 août 2009

Annecy, morosité

Je n'arrive jamais dans les environs d'Annecy sans éprouver au creux du thorax une émotion violente qui, si je  me laissais aller, me ferait presque pleurer. Nous trouvons un hôtel bon marché à Cran Gevrier, commune de la banlieue d'Annecy, dont le seul nom quand je suis loin d'ici dans l'espace ("ma" Normandie) ou le temps (certains matins d'hiver) déclenche une nostalgie féroce... De là nous rejoignons à pied le Thiou et la vieille ville. Pourquoi cette journée à Annecy est -elle une peu morose? Je peux accuser la... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 23:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 août 2009

Nuit à Voiron, un roi sans divertissement

j'ai donc allumé la lampe et relu d'une traite Un roi sans divertissement que j'avais parcouru par bribes dans les montagnes du Trièves. Le roman commence comme une intrigue policière dont l'ambiance est prenante et se poursuit par une étrange chronique morale. En apparence le livre est décousu. Les mises en scène un peu cérémonieuses se succèdent(la battue au loup, la visite à la brodeuse, la recherche d'une épouse à Grenoble) sans lien apparent. On ne découvre que peu à peu une logique, celle de l'ennui et du divertissement, d'un... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 23:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 août 2009

Nuit à Voiron

Nous nous sommes arrêtés hier soir à Voiron. Température:32°. L'autoroute qui nous a ramenés hier soir vers Grenoble était majestueuse et pratique, mais je sais aussi les conséquences de telles infrastructures sur l'environnement. Dîner dans un restaurant chinois. Une grand-mère nous confie: "aller vivre chez mes enfants et petits-enfants?  Pas question.Le téléphone sonne sans arrêt, la télévision est allumée en permanence. Ils se lèvent tard et se couchent tard, alors que je me lève tôt et me couche tôt..." La... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]