fin_printemps_2009_025"Où il est encore question d'identité masquée."

Je viens de lire deux fois l'album écrit par Samuel Lautru, La princesse Isabeau et le chevalier inconnu.

La forme de ce livre destiné à la jeunesse est originale puisqu'il s'agit d'un conte épistolaire: une princesse reçoit une suite de lettres de plus en plus inattendues.

L'auteur joue avec les conventions du conte. Il s'amuse de l'orthographe approximative du palefrenier ou d'un cheval écrivant sa lettre...

Les dessins de Frédéric Pillot restituent avec bonheur cet univers burlesque et poétique.