rick_moodyLa lecture du livre de Rick Moody s'avère plus difficile que je ne l'avais pensé. Ce livre est un collage: l'auteur multiplie les approches de la fameuse nouvelle de Hawthorne. Ces digressions parfois longues épuisent l'enchantement des premières pages...

Les chapitres où Rick Moody évoque son adiction, son mal être, la naissance de sa paranoïa et ses crises d'angoisse, puis son passage en clinique psychiatrique, sont émouvants.

Ceci qui me paraît une observation très juste: "la tendance à l'hôpital était de dissimuler la vérité dès que c'était possible. L'illusion faisait partie de l'atmosphère des lieux". Je l'ai constaté en rendant visite à des patients en psychiatrie. Ils se racontaient des histoires, s'inventaient des vies. Le travestissement de la vérité comme bouée de sauvetage...

Noël, fête anxiogène pour celui qui va mal! Le rituel, autour du sapin, de la générosité programmée.