08 avril 2009

Odyssée (6)

Ce soir nous sommes seuls sur les bords de cette petite baie. Accoté à un vieux mur, je regarde la mer et lis l'Odyssée. Je suis sensible à la sensualité de certains vers quoique l'écriture d' Homère reste toujours pudique. C'est peut-être cette économie même des mots qui fait naître le rêve. Ainsi à la fin du troisième chant: Nestor, le vieux dresseur de chevaux, envoie la plus grâcieuse de ses filles, la jolie Polycaste, baigner Télémaque(le jeune homme a près de 20 ans), frotter son corps  d'huile et l'habiller de... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 22:18 - Commentaires [3] - Permalien [#]

08 avril 2009

Odyssée (5)

Nous avons marché le long de cette oliveraie. Nous avons entendu quelques paroles échangées plus haut, à la porte d'une métairie... Puis ce fut le grand calme de la campagne, des brebis dans la montagne, des fauvettes dans les feuillages... Nous lisons  l'Odyssée. Le séjour de Télémaque à Pylos. Je suis très attentif au récit du sacrifice de la vache aux cornes dorées. Le sacrifice, élément archaïque et pourtant au coeur de la pratique religieuse.( Dans le catholicisme même, puisque l'eucharistie y est comprise comme... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 21:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2009

A Ithaque, vivre l'instant.

Cette joie ressentie à Ithaque, comment la conserver quand je serai loin d'ici ? je vis cette première promenade avec trop d'impatience dans un premier temps. Je voudrais gravir tous les sommets, traverser tous les bois, me baigner dans toutes les baies... Nous ne trouvons pas le chemin que nous cherchons et nous ne suivrons  donc  pas la longue boucle que nous avions prévue. Ce renoncement nous détourne d'une randonnée un peu fébrile et permet une promenade tranquille, où nous sommes disponibles, ouverts à toutes les... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 20:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2009

terre d'Ithaque

Pays d'Ithaque, rude et doux, sauvage et bucolique... Les genêts éclatants sous ce  printemps, l'ombre précaire des oliviers, les cyprès. La campagne d'Ithaque évoque parfois la Campanie.
Posté par chaque homme à 19:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2009

Joie d'être à Ithaque.

Nous voici à Vathi, la seule ville, certes petite, d'Ithaque! Si on définit la joie comme cette certitude plaisante de jouir d'un bien présent, alors assurément je suis joyeux! Une Anglaise, professeure de grec classique, qui est venue ici avec un bagage  impressionnant de livres sur l'Odyssée, nous a conseillé un hébergement, et nous sommes devenus aussitôt voisins. Le port de Vathi est situé au fond une très belle  anse, qui dément mes premières impressions sur l'inhospitalité d'Ithaque.
Posté par chaque homme à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2009

L'arrivée à Ithaque.

Après une escale à Céphalonie, où le ferry s'est vidé de l'essentiel de ses occupants, nous arrivons à Ithaque. Du large, la patrie d'Ulysse semble une montagne dont les versants tombent à pic dans la mer. L'île ne parait offrir aucun havre. "Ce n'est qu'une île à chèvres... Pas de pistes pour les chevaux! Ce ne sont que talus de mer". Homère Pourtant nous accostons à un modeste débarcadaire, à Pissaétos. Des bêlements nous accueillent. Nous renonçons à marcher sur la route qui s'élève dans la montagne, sous la... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 avril 2009

Ithaque la rocheuse

Comme il paraît bien pauvre le royaume d'Ulysse! Homère a raison. Le maquis, la garrigue. Les genêts, les arbousiers, les genêts moutonnent sur la rocaille. Un pays d'abeilles et de couleuvres.
Posté par chaque homme à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2009

Les îles ioniennes

Après environ quatre heures de traversée, nous apercevons les îles ioniennes. Cephalonie, Samé, Doulichion, Zante la forestière... Une géographie à la fois réelle et mythique... Toutes ces montagnes de la Méditerranée, proches les unes des autres,  surgissent d'une mer calme et brumeuse. Un homme sur le bateau  m'a dit en m'indiquant  de la main l'une de ces îles:"Do you know what's this island ?". J'ai répondu "Ithaque"."Yes, the island of Ulysses". Je devrais me pincer, car... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2009

Odyssée(4)

Le sommeil de Télémaque clôt le premier chant de l'Odyssée. "Télémaque alors s'assit sur son lit, se dépouilla de sa fine tunique et la remit aux mains de la vieille servante aux solides conseils, Euryclée... Enveloppée de la plus fine laine que portent les brebis, Télémaque rêva toute la nuit au voyage que lui conseillait Athéna" Un peu moins poétique que le coucher du fils d'Ulysse. Je note ceci dans les derniers vers de ce chapitre: une servante valait vingt boeufs! Ainsi était estimé le cours des esclaves quand la... [Lire la suite]
Posté par chaque homme à 15:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2009

L'odyssée (3)

Les yeux d'Athéna. Des yeux glaukopis: des yeux pareils à ceux de la chouette. Des yeux brillants. Des yeux qui scintillent. La déesse aux yeux pers. Athéna ment comme une arracheuse de dents, usurpe les identités, mais a des évitements et des fuites poétiques: "s'éloignant à ces mots, l'Athéna aux yeux pers, comme un oiseau de mer, disparut dans l'espace".
Posté par chaque homme à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]