tradersL'accès d'optimisme des marchés financiers enregistré lundi dernier n'aura guère duré. Un peu partout les places financières ont connu, hier, des reculs importants: - 6, 82 % au CAC 40 à Paris, -6,49% pour l'X-DAX de Francfort, -7,16 % à Londres, alors qu'à New-York l'indice NASDAQ lâchait à mi séance 3,51%. La Tribune des fossés explique que les ressources alimentaires et les valeurs bancaires ont été les plus touchées. La dégradation des ventes  au détail en Amérique, les doutes sur l'efficacité des mesures gouvernementales apportées à la crise bancaire, les craintes de récession expliqueraient cette rechute. Les opérateurs inquiets vendent massivement des paquets d'actions...

Je suis par la presse ces tribulations boursières. J'ai l'impression que ce monde de la finance ressemble à un homme qui après des années d'excès serait frappé d'un infarctus et dont le coeur fatigué connaîtrait une succesion d'attaques...