Iran_25Je suis dans les colonnes du Monde le bras de fer opposant la communauté internationale à l'Iran qui persiste dans un programme nucléaire pour le moins inquétant sur les sites d'Arak, Ispahan, Nataz. Le TNP ou traité de non prolifération signé en 1968, prolongé et complété en 1995, prévoit que les pays qui ne disposent pas de la puissance atomique ont la possibilité d'accéder à l'énergie nucléaire à des fins exclusivement civiles, sous réserve de contrôle de l'agence internationale de l'énergie atomique. Depuis que des images satellites ont prouvé en 2002 l'existence de deux centres nucléaires en Iran, cette question empoisonne les relations internationales et creuse là encore ce fossé entre les peuples à force de peurs, de frustrations, de nationalisme. Une chose est sûre: il faudra compter sur l'Iran, héritière de la prestigieuse histoire perse et d'une culture musulmane chiite puissante.