pyramidesLa collection "Découvertes Gallimard" a publié récemment un volume consacré aux grandes pyramides de l'Egypte. L'iconographie diverse et soignée de ce mince livre me laisse au tournant de nombreuses pages... rêveur. L'esprit humain a échafaudé les théories les plus saugrenues sur la destination de ces fascinantes montagnes de pierres qui ne sont que des tombeaux, gigantesques certes mais pas autre chose. Lorsque j'arrivai un jour de juillet 1988 sur le plateau de Giza, un événement amusant se produisit. Mes amis s'étaient déjà élancés vers les monuments, je me tins à l'écart ébloui et un homme vint à moi avec un cheval, il me tendit les rênes, dit quelques phrases en arabe dont je ne compris pas le moindre mot, et me laissa planté avec l'équidé débonnaire. Le temps finit par être long -car l' homme égyptien prend son temps -et je m'en voulais de ce ridicule service qui me coûtait un temps si précieux à distance de la derniere demeure des pharaons.