visuel_1500_newHier soir, réunion à la section socialiste. Thème: le logement. L'état des lieux est alarmant. La France manque de logements. La hausse des prix de l'immobilier des années récentes a conduit à des situations absurdes: les familles aux revenus faibles et les classes moyennes ne parviennent plus à habiter beaucoup de grandes villes, des ménages s'endettent de plus en plus.Alors que nos banlieues étaient en feu l'automne dernier, la loi de solidarité et renouvellement urbain n'est pas appliquée et une centaine de communes-dont hélas quelques municipalités socialistes-n'ont strictement rien fait. Plus grave encore, ces chiffres qui font honte à notre pays: en France,86 500 sans domicile fixe dont beaucoup d'actifs ayant un emploi,41 000 personnes en cabanes, dans ces bidonvilles qu'on voit apparaître autour de nos villes,50 000 personnes à l'hôtel, 100 000 en mobil-home, 1 150 000 vivant sans les commodités de base: chauffage, toilettes, eau courante, 5 670 000 vivant dans des logements précaires par dégradations ou suroccupation. (Rapport mal logement Fondation abbé Pierre 2006)