calvin_en_porc2Je sais bien que la tradition musulmane ne représente pas le visage du prophète. Alors le caricaturer...Impensable. Voilà qui explique le tragique malentendu entre occidentaux et foules de l'Islam. Cependant la liberté du journalisme, qui passe par la caricature, ne peut être négociée. Le dessinateur exerce seul sa responsablilité face à son papier. Laissons la lui. Croyants, ne nous offusquons pas de caricatures parfois méritées. Les religions comme tout ce qui relève de l'humanité sont faillibles. Et si Dieu lui même est caricaturé, il ne saurait se venger qu'en opposant l'amour infini devant lequel toute raillerie s'efface. Pour appuyer ce que j'ai écrit plus haut, voici une gravure caricaturant Calvin, un des hommes qui ont organisé mon Église, sous les traits mêlés d'un porc et d'un âne. Amusant, non?