julien_medicis Au cours des années 1525-1527, Michel-Ange sculpte le tombeau du jeune duc Julien de Médicis, abattu par la main des hommes à 25 ans dans la cathédrale de Florence.

Michel-Ange étend sur le sarcophage les figures du jour et de la nuit, et écrit:

"le jour et la nuit parlent et disent: dans notre cours rapide nous avons conduit à la mort le duc Julien. Il est donc juste qu'il se venge. Sa vengeance consiste en ce que maintenant que nous l'avons tué, il nous a ravi la lumière et de ses yeux fermés afermé les nôtres..."