Quel paradis la condition humaine ici-bàs peut-elle offrir? Ou formulé autrement, dans quelles conditions peut-on croire que tout va pour le mieux et que tout a un sens ? Le premier chapitre de Candide répond: avoir les dispositions intérieures favorables (être d'une bonne nature, avoir l'esprit simple), jouir de la fortune et du pouvoir ("être né baron"), susciter l'amour ("être mademoiselle Cunégonde") ou en être le spectateur exalté, enfin s'armer de certitudes intellectuelles à la Pangloss. Mais comment faire lorsque le sort vous chasse de ce paradis?