23 novembre 2005

bonne et mauvaise litérature, Voltaire

"J'aime les vers à la fureur, mais j'ai un petit malheur, c'est que j'en fais de détestables, et j'ai le plaisir de jeter tous les soirs au feu ce que j'ai barbouillé dans la journée. Parfois je lis une belle strophe de votre ami et puis je me dis tout bas, petit misérable, quand feras-tu quelque chose d'aussi bien? Le moment d'après, c'est une strophe peu harmonieuse et un peu obscure, et je me dis, garde-toi bien d'en faire autant."Lettre de  Voltaire à Jean-François lériget de la Faye, été 1716.
Posté par chaque homme à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]