14 novembre 2005

Oliver Twist, Polanski

Bien que fidèles à Dickens,je ne retrouvais pas l'ambiance du roman dans les premières scènes du film de Roman Polanski jusqu'à ce qu'Oliver arrivât à Londres dans l'antre du vieux grippe-sou Fagin. Alors... grâce à l'interprétation de Ben Kingsley, tout en ambiguité, à la reconstitution d'un Londres grouillant de la foule de la première révolution industrielle, le mélange de sordide et de fantaisie d'Oliver Twist opéra.
Posté par chaque homme à 22:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]